© 2019 - Atelier du Ruau

 

Jardin du Ruau

Châtellenie 3 - 2072 Saint-Blaise /NE

atelierduruau@gmail.com - 079 773 95 41

Afficher le plan

LETTRE DE NOUVELLES

CONTACT

Une équipe se constitue

Au début nous étions deux et nous pensions commencer par cultiver un tout petit coin du terrain. Mais très vite, avant même qu'on ait eu le temps de chercher,  des passionnés de jardinage sont sortis miraculeusement de nulle part et ont manifesté leur désir de s'engager (voir historique)

Première rencontre 

 

Le premier février à 17h, tout ce petit monde se retrouve. Il pleut, il neige, la nuit tombe et ce n’est pas le moment de mettre les pieds au jardin. Nous nous retrouvons autour de la table de la poterie à l'atelier du Ruau.

Au milieu, un plat en forme de coupe, encore tout frais, sorti de la main de la potière, fragile, ouvert, à l'image du champ qui s'ouvre devant nous. La flamme qui l'habite est nôtre, nous la sentons brûler en nous. 

 

Puisque le projet nous a réunis venant d’horizons différents il faut commencer par faire connaissance. Chacun dit deux mots pour se présenter :​

 

Marianne Laederarch, c’est elle qui a rêvé de ce jardin et donné l’amorce pour le contact avec le propriétaire.Elle est arrivée dans le quartier, il y a trois ans. Au début elle était comme l'oiseau sur la branche, en transit. En voyant différents coins de végétation souffrir de sécheresse elle a pris l'habitude de se promener avec son arrosoir dans le quartier et de donner à boire aux plantes assoiffées.  Elle découvre l'Atelier du Ruau qui correspond à ses valeurs et en devient membre. 

 

Naoum Baechler, cuisinier, pâtissier de formation a commencé par s’intéresser aux cueillettes sauvages . Il y a cinq ans il a décidé de dédier sa vie aux plantes, il a commencé par faire son propre jardin, a avancé en autodidacte puis s’est engagé comme membre du jardin Humus à Neuchâtel. Il est en train d’emménager à Saint-Blaise et désire s’engager au Jardin du Ruau.

 

Natacha Rossel, sa copine, a interrompu ses études de biologie pour se lancer dans la pratique du terrain et est attirée par le projet du Ruau.

 

Jean-Claude Schwab, a plus l'habitude de plonger dans les livres que de mettre ses mains dans la terre.  Mais il a eu envie de venir pour faire connaissance avec le groupe. Il est ouvert à entrer dans la démarche avec nous et verra comment il y prend sa place.

 

Aloïse Fonjallaz, paysagiste, engagée par le Groupe nature pour l’entretien des Jardins du millénaire, en train d’entrer dans un grand projet sur 3 ha à Ins, mais néanmoins désireuse de nous accompagner dans le lancement au Ruau.

 

Xavier Denys, accompagnateur de moyenne montagne, père de deux enfants, a des engagements multiples avec le Groupe nature (nichoirs hirondelle, jardins millénaire, animations dans le cadre de l'école, visites guidées) . Il cherche depuis longtemps à entrer dans un projet de jardinage et est motivé pour le Jardin du Ruau

 

Ludovic Mosimann, paysagiste,  initiateur du Jardin communautaire à La Neuveville qui va nous rejoindre la prochaine fois.

 

Manon Schwab, arrivée au terme de ses études en anthropologie proche de Naoum, Natacha, Aloïse. Elle se verrait bien s’associer au jardin collectif après un temps de bourlingue.

 

Thérèse Schwab, qui fait de la poterie dans cet atelier. Elle est heureuse de compléter le travail de l'argile à la terre du jardin pour le projet collectif, qui est en adéquation totale avec les buts de l’atelier du Ruau.

 

La Vie a voulu que ces personnes se rencontrent et soient les membres fondateurs du Jardin participatif du Ruau, les Jardiniers et les jardinières du Roi! Ce qui les caractérise ? Chacun est attiré par la beauté et le mystère de la terre, habité par le désir de prendre soin de ce cadeau qui nous est confié.

 

Nous avons d'être à son écoute et de travailler dans le respect des rythmes naturels.

 

Ci dessous : Noël ! La famille Schwab qui découvre le terrain (Thérèse à gauche, Manon 4e à partir g.).